Il est vrai que le métier d’avocat est attirant. Les médias donnent un rôle important à ce métier, notamment au travers des films ou des séries télévisées. Si la réalité est bien différente de ce que l’on voit à la télévision ou dans les pays étrangers, ce métier est tout de même passionnant. Mais devenir avocat demande de passer une série d’examens compliqués et d’avoir un comportement irréprochable.

Se préparer au métier d’avocat

Vous ne pouvez pas être avocat si vous n’avez pas les qualités requises et si vous n’êtes pas passé par une Université spécialisée en droit. Il est recommandé d’aller jusqu’au Master 2 avant d’intégrer un Institut d’Etudes Judiciaires (IEJ). C’est dans cet institut que vous pourrez vous préparer au passage des examens d’entrée dans un centre régional de formation professionnelle pour avocat ou plus communément appelé les CRFPA. Il est important que vous soyez sérieux dans vos révisions, car vous ne pouvez passer que trois fois l’examen pour entrer dans un CRFPA. Si vous loupez les trois fois, vous ne pourrez jamais devenir avocat.

La préparation au métier ne passe pas uniquement par les examens. Il faut savoir par exemple que vous devez avoir un casier judiciaire vierge pour pouvoir exercer ce métier. S’il n’y a ne serait-ce qu’une petite chose inscrite dans votre casier, vous ne pourrez jamais devenir avocat.

Trouver sa spécialité

Les avocats sont de plus en plus demandés. Il en existe pour de nombreux secteurs et il est important qu’ils se spécialisent dans l’une ou l’autre branche. Pour devenir avocat, il faut ainsi réfléchir en amont à la spécialité que vous souhaiteriez avoir. Non seulement les textes à connaître et à appliquer ne seront pas les mêmes, mais en plus les conditions d’exercice seront différentes. Nous retrouvons les avocats spécialisés dans les divorces, les meurtres, les vols, le terrorisme ou encore les avocats dans le monde de l’entreprise ou de l’immobilier. Même si l’exercice reste le même, c’est-à-dire faire appliquer et respecter les lois, les avocats ne sont pas soumis au même niveau de stress.

La spécialité aura également une incidence sur le salaire. Certains sont mieux payés que d’autres du fait que les affaires sont plus complexes à gérer. Et ce qu’il est aussi important de savoir pour devenir avocat spécialisé, c’est que certaines spécialités sont bouchées. Si vous souhaitez être sûr d’avoir du travail après votre diplôme, orientez-vous vers une spécialité où les avocats sont peu nombreux et où il ne manque pas de travail.

Ne manquez pas nos autres contenus :