Le pot d’échappement est ce dispositif qui émet un bruit tant aimé des amateurs de mécanique. De plus il joue un rôle non négligeable dans le bon fonctionnement d’un véhicule. Faisons un tour d’horizon sur toutes ses caractéristiques !

Qu’est-ce qu’un pot d’échappement ?

Par définition, le pot d’échappement est un boîtier cylindrique fait en métal placé sous un véhicule ou à l’arrière d’une moto par lequel sont rejetés les gaz brûlés. À la sortie d’un moteur à quatre temps, à explosion ou à combustion, les gaz de combustion sont évacués par des tuyaux avant d’arriver au pot d’échappement.

Il tient un rôle majeur dans la santé de votre véhicule, car c’est lui qui est en charge de stabiliser la pression à la sortie du bloc moteur. Un pot d’échappement permet de réduire le bruit, la température et la vitesse de sortie des gaz mais notamment les émissions polluantes et perfectionne le rendement du moteur de votre véhicule.

Comment est composé un pot d’échappement ?

Un pot d’échappement est composé d’un collecteur, d’un tuyau d’échappement et de silencieux avant, central et arrière. Afin de réduire davantage la consommation en carburant et les émissions nocives, un pot catalytique ou catalyseur, un filtre à particules ainsi qu’une sonde lambda sont rattachés directement au pot d’échappement.

Pot d’échappement et silencieux : la différence ?

Le pot d’échappement se fait également appelé silencieux dans plusieurs pays. Et pour cause, il contient un dispositif appelé silencieux permettant de diminuer le bruit lié à la combustion et d’amortir les ondes sonores, notamment grâce aux chicanes qui servent à réguler le flux des gaz de combustion.

Le pot d’échappement catalytique

L’évolution de la politique des spécialistes en matière d’environnement a participé à la profusion de ce modèle d’échappement. Ce dernier est équipé d’un catalyseur servant à convertir chimiquement les gaz brûlés nocifs en molécules non toxiques. Il transforme l’oxyde de carbone (CO) en dioxyde de carbone (CO2), les hydrocarbures imbrûlés en H2O et en CO2, les oxydes d’azote en oxygène et en azote. Les voitures de dernières générations en sont toutes équipées.

Le filtre à particules

Le filtre à particules est placé avant le catalyseur et a comme fonction de filtrer les particules qui sont généralement le carbone, provenant des moteurs diesels. Ce système de filtration a été pensé par le constructeur français PSA Peugeot Citroën dans l’intérêt de diminuer la pollution produit par les véhicules diesel.

Ne manquez pas nos autres contenus :