]]>

Malgré une conférence qui lui était dédiée, la PlayStation 4 s’est faite bien discrète. Pas une seule image de la machine n’a pour le moment montré le bout de son nez. Tous les projecteurs sont restés braqués sur sa manette, dont nous avons pu découvrir les quelques nouveautés.

 

Loin d’être aussi grosse et extravagante que le GamePad de la WiiU, la nouvelle manette de la PS4 connaît quelques évolutions, mais rien de révolutionnaires à l’horizon. Sobrement intitulée DualShock 4, elle s’apparente aux différentes rumeurs qui ont circulé sur le net ces derniers temps.

 

La structure de base reste approximativement la même, pour un poids de 210g et des dimensions similaires aux précédentes versions (largeur 162mm x hauteur 52 mm x profondeur 98 mm). On remarque juste que les gâchettes (R2 et L2) ont été modifiées et les sticks analogiques sont creux, le tout pour assurer une meilleure adhésion. Sony avance même que ces derniers seront plus précis, tout comme les vibrations, pour offrir une plus grande immersion de jeu. Côté rajout, en plus d’une prise jack et d’un haut-parleur mono, c’est un pavé à 2 points tactiles en plein centre de la manette qui apporte le changement le plus notable. La seconde nouveauté étant le bouton « share » permettant de partager instantanément vidéos et photos de ses sessions de jeu, et à l’opposé un bouton « Option » remplaçant les habituels « Start » et « Select ».

 

Le petit plastique bleuté sur le dessus du pad servira à la reconnaissance de mouvement. Sa position dans l’espace pourra être reconnue grâce à un capteur nommé Playstation Eye. A mi-chemin entre une sensor bar et Kinect, ce capteur de mouvement pourra aussi identifier le faciès des joueurs et ainsi les connecter sous leur profil.

 

Globalement, cette nouvelle DualShock 4 ne surprend pas vraiment et se contente de concentrer les différentes tendances actuelles, que sont la reconnaissance de mouvement, le tactile et les réseaux sociaux. On attend donc de voir les applications concrètes que Sony nous réservera par la suite.

]]>

Ne manquez pas nos autres contenus :