]]>

Caché derrière un mur de recommandations, le fondateur de Digital Foundry Richard Leadbetter, a déclaré avoir entendu de source fiable que la prochaine console de Sony – la Playstation 4 – serait « essentiellement un PC » en terme de technologie.

Leadbetter écrit que Sony et AMD seraient en collaboration sur le processeur de la console, lélaissant le Cell de la PS3 pour une architecture de processeur x86.  Il cite l’architecture de la PS Vita comme un changement fondamental dans la fabrication de console pour les entreprises.

« Ce n’est pas seulement de l’exotisme, ni du matériel révolutionnaire, le tout est en fait de créer la meilleure machine de jeux vidéo possible avec un ensemble d’outils de développement fiables  – et c’est une approche qui a déjà donnée des résultats », écrit-il.  « Alors que la PS Vita manque peut etre d’une puissante application de base, Je pense tout de même qu’elle place la barre très haute en terme de qualité et de quantité globales comparé à toutes les consoles que j’ai pu voir ces 21 dernières années sur le marché ». Extrapoler cette même philosophie vers la playstation 4 ferait donc de la prochaine console de Sony un hardware très proche de celui d’un PC.

Pour les sceptiques, cela signifie que la playstation 4 pousserait les limites en intégrant les graphismes d’AMD / ATI. Une telle architecture accorderait à la future console davantage de place, de mémoire et une meilleure bande passante, du fait qu’il n’y aurait pas de  « goulot d’étranglement » entre le CPU et le GPU.

]]>

Ne manquez pas nos autres contenus :