]]>

Kazuo Hirai est le nouveau PDG de SONY depuis ce début de mois. Il aura à peine eu le temps de s’installer qu’il va devoir gérer une importante crise. En effet, une grosse vague de licenciements va être annoncée ce jeudi. Elle représenterait 6 % du personnel de SONY dans le monde.  Au total, ce ne sont pas moins de 10 000 licenciements qui seraient prévus.  Nous vous parlions il y a quelques mois des résultats décevants de la 3D, une technologie que le constructeur Japonais avait envahie. Malheureusement pour lui, la 3D peine à convaincre les consommateurs. Et aujourd’hui cela se fait ressentir. Les licenciements sont essentiellement dus à la grosse baisse des ventes  des télévisions et des téléphones.

En plus de ces baisses, les japonais doivent subir les perturbations du marché financier. Ces derniers mois, le Japon connaît une forte augmentation de son yen ce qui fausse les bénéfices des entreprises nippones. Des grosses compagnies comme SHARP, PANASONIC et SONY ont combiné une perte de plus de 17 milliards de dollars. SONY à lui seul, enregistre une perte de 2.7 milliards de dollars. Quant aux branches concernées par ces licenciements, on ne sait toujours pas si celle des jeux vidéos est touchée. D’après les dernières rumeurs, la principale concernée serait celle des téléviseurs. Rien d’étonnant, puisque la baisse des ventes des téléviseurs est une des principales sources de la baisse du chiffre d’affaire de SONY.

 

 

]]>

Ne manquez pas nos autres contenus :