Il y a beaucoup de questions qui sont posées concernant la pratique du sauna : comment bien se comporter, bien préparer le sauna mais aussi quelles sont les limites de ses utilisations. Nous allons ici vous aider à avoir des informations sur les points qui vous semblaient importants.
Plusieurs séances (2 à 7 fois) de sauna en une semaine ne peuvent faire que du bien. Plus vous en effectuez, mieux c’est ! Cependant, il vaut mieux arrêter si vous éprouvez des symptômes d’une pathologie de type grippe ou bronchite, entre autres. En effet, la chaleur peut être étouffante et il vaut mieux ne pas rester trop longtemps dans un sauna si cela n’est pas agréable au niveau de la respiration par exemple.

2 à 7 fois par semaines

D’après une étude, il est essentiel de réaliser plusieurs séances de sauna par semaine, car cela réduit à 63 % les risques de mortalité. Les personnes atteintes d’une maladie cardiovasculaire ont intérêt à passer dans la cabine presque tous les jours pour traiter leurs problèmes de santé (4 à 7 fois par semaine). Celles qui souffrent d’un rétrécissement des artères coronaires devront en faire autant, car le sauna réduit jusqu’à 48 % le nombre de décès liés à cette maladie.
Par ailleurs, une séance de spa une à deux fois par semaine pour une telle pratique diminue déjà les risques de mortalité à 24 %. La circulation sanguine s’améliore progressivement à force de passer dans la cabine chauffante. Toutes les maladies cardiovasculaires et coronariennes s’atténuent au fur et à mesure.
Pour les débutants, cette activité saine n’est à adopter qu’à deux reprises au maximum durant les premières semaines.

Les contre-indications liées au sauna

Il faut éviter de vous rendre au sauna si tout récemment, vous êtes sujet à un infarctus ou à un rétrécissement aortique sévère.
Avant les séances, vous devrez aussi attendre que l’état de votre santé s’améliore au cas où vous êtes atteint d’une bronchite, d’une infection aiguë ou grippe. Si vous redoutez une pathologie quelconque, mieux vaut demander l’avis d’un médecin avant de poursuivre votre rituel bien-être.
Si vous êtes fumeurs, il faut alors prendre ses précautions avant mais aussi après être allé dans un sauna : en effet, la fumée de cigarette s’imprègne plus rapidement dans vos poumons par de fortes chaleurs.
La chaleur d’un sauna permet l’élargissement des cellules du poumon, ce qui fait que la respiration est facilitée pendant quelques temps après votre séance. Cependant, pour un fumeur cette action peut être dommageable puisque la fumée sera aussi absorbée bien plus conséquemment. Il est alors conseillé si vous êtes fumeur dans un sauna d’attendre au minimum 30 minutes après votre cigarette avant d’y rentrer, mais aussi 30 minutes après votre séance de sauna pour fumer votre prochaine cigarette.

Ne manquez pas nos autres contenus :