L’éclairage public est un enjeu de société de plus en plus présent dans les débats publics. En effet, l’époque veut que l’écologie et les économies soient de plus en plus importantes dans le programme des différentes municipalités.  Plusieurs études sont ainsi menées pour déterminer des solutions d’éclairage professionnel plus adaptées et moins consommatrices d’énergie.

L’utilité de l’éclairage public

L’éclairage public est très important dans une ville, et ce pour différentes raisons :

  • Tout d’abord pour une raison sécuritaire. En effet, la lumière éclaire la chaussée et permet aux voitures, mais aussi aux piétons de circuler en toute sécurité. La majorité des lumières sont d’ailleurs installées pour répondre à cette problématique.
  • La seconde est que l’éclairage public participe au rayonnement d’une ville en mettant en valeur ses monuments, ses points d’intérêt, etc. C’est un véritable signe de la bonne santé d’une ville.

Quels sont les impacts de l’éclairage public ?

L’éclairage public a de nombreux impacts. Le premier est évidemment économique. En effet, l’électricité allouée à la lumière représente 25% des dépenses énergétiques des communes. Cela représente un montant de presque 500 millions d’euros.Ce montant est très élevé, et cela est surtout dû à une mauvaise utilisation, mais aussi à un parc d’installation vieillissant.

La pollution lumineuse est un des autres impacts de l’éclairage public. Dernièrement, cette pollution a été constatée sur les côtes où il n’existe presque plus d’endroits où une installation humaine n’éclaire pas la mer. Cette pollution affecte le cycle des animaux, leur habitat naturel, etc. Cette exposition constante à la lumière peut aussi affecter les êtres humains, provoquant des dysfonctionnements dans les cycles hormonaux.

Les solutions disponibles

Pour réduire cette consommation énergétique, mais aussi cette pollution lumineuse, différentes solutions existent. La première et celle qui est largement adoptée par les municipalités est de remplacer toutes les anciennes ampoules qui consomment beaucoup par des ampoules type LED. Ce simple investissement réduit la facture énergétique des communes d’un tiers.

Le choix de l’ampoule n’est pas la seule solution. En effet, le choix du lampadaire influe aussi beaucoup. Selon sa forme, l’énergie investie sera plus ou moins bien utilisée. Ainsi, les „boules“ diffusent trop la lumière. D’autres formes vont concentrer cette lumière en un point, rendant le lampadaire plus efficace.

Enfin, les communes peuvent faire des efforts sur les zones éclairées, leur durée d’éclairage. Certaines rues ne demandent pas une lumière importante. De même, parfois les ampoules sont allumées alors que le jour suffirait.

Ne manquez pas nos autres contenus :