Vous adorez jouer avec petit canard dans votre bain ou vous enroulez dans vos draps pour une sieste coquine avec votre joujou préféré mais voilà, vous vous autorisez ces petits plaisirs uniquement seul(e).

Il n’est pas toujours évident d’évoquer le sujet (sensible) des sex-toys au sein du couple à son ou sa partenaire. Bonbon Rose vous offre quelques pistes et astuces pour faire grimper l’objet de désir dans le lit conjugal… Ce qu’il faut faire et surtout ce qu’il ne faut pas faire pour que votre expérience soit une explosion de sensations!

1. La communication

Cela paraît normal, mais il y a un certain nombre de couples qui n’aborde que très peu le sujet de la sexualité. Or, c’est LA BASE du couple et de toute nouvelle pratique sexuelle. Il est nécessaire d’en parler à deux avant, et que chacun des participants soit « open » pour tenter l’expérience.

A NE PAS FAIRE: le mettre sur le fait accompli en brandissant votre vibromasseur lors de vos ébats. Au risque de ne jamais, jamais, jamais, jouer avec votre jouet en sa compagnie. Donc, c’est non.

A FAIRE: tout simplement, en parler avant. Le plus directement possible sera le mieux: « J’aimerais bien essayer un sex-toy ce weekend, tu en penses quoi? ». S’il ou elle est effrayé(e) par votre approche trop directe, expliquez les raisons de votre envie: « J’aimerais tester un jouet pour savoir si cela me plaît et varier les sensations, tu pourrais aussi y prendre du plaisir »

2. Tout en douceur

Si vous avez des craintes quant à sa réaction face à une approche trop franche, mieux y aller en tout en douceur en lui demandant indirectement.

A NE PAS FAIRE: attendre qu’il ou elle vienne en parler en premier. Non, vous pourrez encore attendre longtemps comme ça. Demander à un ou une amie de lui en parler, non plus (surtout pas!), cela pourrait être très mal pris: cette expérience ne concerne que vous deux.

A FAIRE: laisser innocemment un catalogue sexy poser sur la table basse le soir après le repas ou sur la table nuit. Ou bien, allez sur un site, ouvrir la rubrique des sex-toys, puis vaquez à vos occupations. Il ou elle tombera dessus et se laissera peut-être tenter de visiter les pages et …qui sait?…

3. L’excitation du jeu

Amener le sujet comme un nouveau fantasme/jeu à tester en couple peut être un bon moyen de faire entrer un sex toy dans vos ébats. Usez d’imagination et susurrez-lui à l’oreille tout ce que ce petit jouet peut faire et comment il lui donnera du plaisir…

A NE PAS FAIRE: « un(e) ami(e) m’a dit que ce jouet était super et que JE devrais l’essayer… ». NON, NON, NON. Encore une fois, votre intimité n’intéresse que vous deux. Surtout, lorsqu’on parle de jeu ou fantasme à son ou sa partenaire, on l’inclut toujours au scénario afin qu’il ou elle puisse s’y projeter avec vous, et qu’il ou elle ne se sente pas à l’écart.

A FAIRE: « j’ai envie que TU m’excites avec un jouet pendant que JE te fais une gâterie », là on l’inclut dans le jeu, vous prenez chacun du plaisir, et surtout il s’imagine ce qu’il pourrait faire avec ce jouet, il en sera largement récompensé.

Ne manquez pas nos autres contenus :