Vous vous êtes décidé à changer votre carrelage ou à en poser un neuf ? Vous pouvez faire appel à un professionnel pour cela, mais sachez qu’installer du carrelage n’est pas une chose compliquée. Vous devez simplement faire preuve de méthodologie et de minutie. Les différentes étapes que vous devez respecter sont listées ci-dessous. Vous pouvez acheter votre carrelage en Moselle.

La préparation du sol

Le sol doit être prêt à accueillir le carrelage et le mortier collé. Pour cela, différents critères doivent être respectés. Tout d’abord, le sol doit être solide. Ensuite, il doit être sain et propre. De la poussière ou de la graisse pourrait rendre moins efficace l’adhérence du carrelage. Pour remédier à cela, il faut nettoyer avec un produit spécial pour le ciment. Cette procédure fonctionne dans le cas d’une base composée d’une chape en béton.

Dans le cas d’une surface poreuse, il faudra sans doute poser une deuxième couche de mortier-colle. Si la base se trouve être votre précédent carrelage, une colle spéciale devra être utilisée. Vous devez simplement penser à vérifier la hauteur du carrelage pour que vos portes puissent s’ouvrir.

Le traçage des repères

C’est une étape importante, car elle déterminera la disposition de vos carreaux. Différents schémas sont couramment utilisés :

  • Dans l’axe de la porte : cela signifie qu’une droite est tracée perpendiculairement au centre de la porte d’entrée. Les carreaux sont répartis de part et d’autre de cette ligne.
  • À partir du centre : vous devez pointer le centre de la pièce puis tracer des diagonales qui partent de ce point jusqu’aux angles de la pièce. Une fois encore les carreaux sont répartis de part et d’autre de ces lignes.
  • Le long des murs : technique simple, mais qui n’est pas esthétique.

La pose des carreaux

Il faut tout d’abord préparer le mortier-colle en mélangeant la poudre et de l’eau. Utilisez ensuite une truelle et répartissez du mortier sur une surface prête à accueillir 5 ou 6 carreaux. Enfin, passez sur l’ensemble avec une spatule dentée pour donner au mortier colle son épaisseur finale. Cette dernière manipulation enlève le surplus de mortier pour éviter les bavures et les débordements.

Il suffit ensuite d’utiliser les croisillons pour poser les carreaux afin qu’ils soient toujours à équidistance les uns des autres.

Les finitions

La dernière étape consiste à effectuer les finitions. Pour cela, disposez du mortier de joint à l’aide d’une spatule tout en effectuant des gestes en diagonale par rapport aux carreaux. Laissez sécher vos travaux pendant 48 heures, et aménagez votre pièce !

Ne manquez pas nos autres contenus :