Ce n’est plus un mystère pour les consommateurs, le bois est une solution économique et esthétique de chauffer son habitation. Moins cher que l’électricité ou le fioul, le bois peut voir son coût encore réduit s’il est directement produit par le particulier. Pour cela, il faut disposer du bon matériel, mais aussi de la bonne méthode. En effet, faire du bois peut se révéler être dangereux et très fatigant.

Choisir le bois

Tous les bois ne se valent pas en matière de chauffage et d’énergie. Certains possèdent des caractéristiques bien plus intéressantes. Parmi celles-ci figure le pouvoir calorifique du bois. Il dépend principalement de l’essence du bois. Ainsi, le chêne ou le hêtre produisent plus de kWh à quantité égale par rapport à des épineux comme le pin ou le sapin. Ils ont aussi une combustion plus lente, ce qui les rend plus simples et moins contraignants à utiliser. Tous ces conseils sont disponibles chez un vendeur de bois en Lorraine.

Le matériel nécessaire

Une certaine quantité de matériel est nécessaire pour pouvoir produire efficacement du bois de chauffage. L’investissement initial peut se révéler élevé, mais sera rapidement amorti en quelques années.

Le matériel de base se compose :

  • D’une tronçonneuse. Pour couper l’arbre, mais aussi pour le « nettoyer » des branches.

  • D’une fendeuse : Pour obtenir des bûches

  • D’une scie à bûche : Pour mettre au bon format les bûches

  • D’une remorque : essentielle pour déplacer le bois du lieu de production au lieu de stockage

Quelques accessoires sont aussi à emporter dès que l’on sort en forêt comme son téléphone, une hachette et tout l’équipement de sécurité (casque, masque, chaussures de sécurité, habits, etc.).

La méthode

La première étape consiste à couper l’arbre. Il s’agira ensuite de le débarrasser des branches (qui si elles sont assez épaisses seront fendue comme le tronc). Les plus petites ne sont pas à jeter et serviront de petit bois ou pour lancer un feu.

Lorsque tout le tronc est découpé en bûches, celles-ci peuvent soit être directement entreposées pour sécher (en moyenne deux ans pour avoir un bon taux d’humidité). Viendra ensuite l’étape de la découpe pour que les morceaux de bois soient compatibles avec le système de chauffage en place dans le foyer. En moyenne les morceaux mesurent entre 30 et 40 centimètres. Il suffit donc généralement de découper une bûche de 1m en trois parties égales.

Ne manquez pas nos autres contenus :