2017 a été, comme tous les ans, source de changement dans le Code de la route. Le gouvernement a décidé de renforcer certaines mesures et d’en créer de nouvelles pour rendre la route de demain toujours plus sûre. Il n’est pas obligatoire de mettre son niveau de connaissance du code à l’épreuve, mais il est important de s’informer pour ne pas risquer une amende. Ainsi, découvrez les nouvelles règles entrées en vigueur en 2017, pour vous mettre à jour sur les panneaux de circulation routière et les contraventions.

Les nouvelles infractions relevées de manière automatisée

Jusqu’à aujourd’hui, une simple caméra ou un appareil de contrôle automatique pouvait vous verbaliser pour un excès de vitesse ou le non-respect d’un feu rouge par exemple. Maintenant, la liste s’est allongée et se compose :

  • De l’usage du téléphone
  • Du non-respect des bandes d’arrêt d’urgence
  • Du port de la ceinture
  • Des distances de sécurité
  • Des vitesses maximales
  • Des distances minimales
  • Du non-respect des signalisations d’arrêt
  • Le chevauchement des lignes continues
  • Du non-respect d’un port de casque homologué

Alors, ne vous contentez plus de craindre les radars et les patrouilles. Les villes sont de plus en plus équipées de caméra et celles-ci suffisent pour vous envoyer une belle amende et quelques points en moins.

Les vitres teintées

Cette pratique est maintenant totalement interdite sur votre pare-brise ou sur les vitres latérales avant. Pour les autres surfaces vitrées, le taux de transparence doit être au minimum de 70%.

L’objectif est simple, limiter au maximum les vitres teintées qui ne permettaient pas toujours au conducteur d’avoir une bonne vision sur les autres particuliers. Cela doit prévenir certains risques d’accident imputés à un manque de visibilité. Les risques encourus sont relativement élevés puisque votre véhicule peut être arrêté jusqu’au jour où il sera de nouveau homologué et vous risquez une amende de 135€, sans compter les 3 points de moins sur le permis.

Casque obligatoire pour les moins de 12 ans à vélo

On a tendance à l’oublier, mais le Code de la route s’applique aussi aux cyclistes et certaines règles leur sont directement destinées. Ce sont des usagers comme les autres qui doivent se protéger et surtout protéger les autres. Ainsi durant cette année une nouvelle disposition est venue s’ajouter à celles déjà existantes.

Tous les enfants, qu’ils soient conducteurs ou passagers, de moins de 12 ans doivent porter un casque de sécurité. L’objectif est de protéger les enfants contre les lésions graves du crâne et du cerveau qui arrivent fréquemment en cas de chute.

D’autres règles sont entrées en vigueur, mais les trois évoquées sont les plus importantes. Pour toujours vous tenir informé , rendez-vous sur le site officiel de la sécurité routière !

 

Ne manquez pas nos autres contenus :