Le saumon est l’un des poissons-star des tables de fête, mais aussi des restaurants. Il se consomme de multiple façon, et est très apprécié des Français. Cela reste pourtant un bien cher, parfois même de luxe. Il est donc intéressant de bien savoir choisir son saumon, pour rentabiliser votre achat, mais surtout pour pouvoir déguster un produit de qualité qui saura répondre à vos attentes. Vous trouverez des morceaux de saumon de qualité dans votre poissonnerie de Royan.

Savoir lire et analyser les étiquettes

Le saumon n’échappe pas à la règle, la plupart des informations que vous devez connaitre sont indiquées sur l’étiquette. Mais que signifient vraiment ces informations, que faut-il en tirer ?

  • La première indication que vous devez retrouver est la provenance du poisson : Il peut venir de différents pays, souvent de pays nordiques comme l’Écosse ou l’Irlande, parfois de France, mais cela est rare. Il n’y a pas de très grosse différence de qualité entre les différents pays. Notez toutefois que la Norvège est celle qui a les méthodes de production les plus controversées.
  • Il faut ensuite savoir si le saumon est un animal sauvage ou d’élevage. Un mauvais saumon d’élevage est un produit de piètre qualité. Un bon saumon sauvage impacte directement la faune marine. Il faut donc mieux privilégier un très bon saumon d’élevage qui offrira des qualités gustatives très intéressantes.
  • Enfin, pensez à reconnaître les différents labels et ce qu’ils signifient. Le label rouge, que l’on trouve souvent sur les viandes peut aussi valoriser un poisson. Cela signifie que le produit que vous avez sous les yeux a été pêché ou élevé avec des procédures beaucoup plus strictes et qualitatives. Les poissons dits « bio » (pour un poisson d’élevage) n’ont jamais mangé d’OGM, consomment très peu d’antibiotiques et sont élevés dans de meilleures conditions qu’un saumon classique. Ces deux labels attestent d’une méthode de fabrication qui respecte plus l’animal.

Savoir choisir en fonction des morceaux

Le saumon s’achète sous différentes formes, et chacune demande une attention particulière.

  • Si le saumon est entier, il faut surtout vérifier si les écailles sont brillantes, tout comme les yeux. L’odeur est aussi un facteur important. Un poisson qui ne serait pas frais est tout de suite trahi par son odeur. La chair doit être claire, mais pas nécessairement rose, cette couleur vient souvent de colorant.
  • Pour le choix du saumon fumé, pensez simplement à vérifier la fermeté de la chair et si celle-ci est parcourue de petites lignes blanches.

Ne manquez pas nos autres contenus :